Check replaceName1

Check replaceName2

Check replaceName3

Wikipédia:Lumière sur — Wikipédia
Ouvrir le menu principal

Présentation

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique. Lorsqu'un article est labellisé à la suite d'un vote AdQ ou BA, il faut créer une page « Wikipédia:Lumière sur/Nom de l'article labellisé ». Cette page comprend le résumé introductif de l'article (avec un maximum de 400 mots). Celle-ci sera ensuite affichée sur la page d’accueil le jour programmé.

Il n'y a pas de « sélection », tous les articles de Wikipédia apparaissent sur la page d'accueil lorsqu’ils sont labellisés.

Vous trouverez ci-dessous, l'ensemble des articles mis en lumière du mois.

Pour rédiger une Lumière sur un article, suivez les instructions de la page d'aide.

Aujourd’hui mardi 22 octobre 2019

L'île sur une carte de 1890.

Carabane, également appelé Karabane, est à la fois une île et un village situés à l'extrême sud-ouest du Sénégal, dans l'embouchure du fleuve Casamance. Site paradisiaque, doté d'un climat agréable et d'une luxuriante végétation, c'est aussi du point de vue historique le premier comptoir colonial français en Casamance. Dans un environnement maritime et fluvial propice à l'exploitation halieutique, l'île vit pourtant au rythme du calendrier rizicole, car les Diolas, majoritaires à Karabane, sont avant tout des terriens : on a pu parler de véritable « civilisation du riz » en Basse-Casamance. En complément – tant alimentaire qu'économique –, ils pratiquent aussi la pêche artisanale et la collecte de crustacés, mais les pêcheurs professionnels viennent surtout d'autres régions.

Associant d'indéniables atouts naturels et culturels, l'île aurait pu devenir une sorte de « Gorée de la Casamance », mais de multiples difficultés ont jusqu'ici freiné cette ambition. Karabane n'a pas rallié le réseau prometteur des campements villageois – nouvelle forme de tourisme rural intégré – aménagés dans la région au cours des années 1970. Les troubles politiques qui ont meurtri la Casamance au cours des décennies suivantes ont porté un coup sévère à un tourisme en plein développement. Enfin, en 2002, le naufrage du Joola, qui assurait la liaison Dakar-Ziguinchor en faisant escale à Karabane, a scellé l'enclavement de l'île pour plusieurs années. Jusqu'en 2014, dans l'attente de nouvelles infrastructures, travailleurs, étudiants et touristes ne peuvent plus compter que sur les pirogues pour quitter ou rejoindre le village. Depuis 2014, la liaison est rétablie depuis Dakar et Zinguinchor ; trois bateaux y accèdent régulièrement.

Programme du mois

Mardi 1er octobre 2019

Gecko léopard.

Le Gecko léopard (Eublepharis macularius) est une espèce de geckos de la famille des Eublepharidae. D'une couleur généralement blanchâtre à jaune mouchetée de noir, sa robe rappelle celle du léopard, d'où son nom. Ce gecko a une taille moyenne d'un peu plus de 20 cm, les mâles étant plus grands et massifs que les femelles.

Grégaire et nocturne, l'espèce vit dans des milieux variés mais affectionne principalement les anfractuosités des rochers dans des milieux accidentés et secs. On la trouve au Pakistan, en Inde, en Afghanistan et au Népal. Elle se nourrit principalement d'invertébrés mais peut également chasser de petits vertébrés, notamment à l'âge adulte. Elle est ovipare.

Le Gecko léopard vit assez bien dans les milieux anthropisés. Il n'est pas menacé dans son milieu naturel et n'est pas dangereux pour l'homme. En raison de son caractère docile, de ses couleurs vives et de sa facilité d'élevage, il est souvent élevé comme nouvel animal de compagnie par les amateurs de terrariophilie.

Mercredi 2 octobre 2019

Face recto d'un billet de cinquante mille pesos colombiens de la première série.

Le billet de 50 000 pesos colombiens (50 000 $) est un des billets de banque en circulation en Colombie. Il mesure 148 × 66 millimètres et la couleur prédominante est le violet. L'écrivain colombien Gabriel García Márquez et un colibri butinant une fleur sont représentés sur le recto. Les représentations de la Cité perdue, du pic Cristóbal Colón et du pic Simón Bolívar figurent sur le verso. Une première série de billets de 50 000 pesos est émise de 2000 à mi-2016. Cette version mesure 140 × 70 millimètres, avec pour couleurs prédominantes le violet, le vert et le jaune. Son dessin a été réalisé par Óscar Muñoz dans un format vertical. Il représente l'écrivain et poète Jorge Isaacs (1837-1895) sur le recto et son hacienda El Paraíso sur le verso.

Mis en circulation pour la première fois le , il possède de nombreuses caractéristiques de sécurité telles qu'un filigrane, de l'encre ultra-violette, un fil de sécurité et des micro-impressions, qui certifient de son authenticité. La Banque de la République de Colombie estime, qu'à la fin de l'année 2018, 62 063 566 millions de pesos colombiens en billets de 50 000 sont en circulation dans le pays. Malgré des campagnes menées par la Banque de la République de Colombie afin que les citoyens puissent repérer les contrefaçons, de faux-billets ont été plusieurs fois saisis. Fabriqué à 100 % en pure fibre de coton, il a une durée de vie moyenne de 34 mois à compter de sa mise en circulation.

Jeudi 3 octobre 2019

Cheval Florida Cracker dans la Paynes Prairie.

Le Florida Cracker Horse est une race chevaline originaire de Floride, aux États-Unis. Il est physiquement et génétiquement très proche des races ibériques, et notamment du cheval colonial espagnol. C'est un cheval d'allures, renommé pour son agilité et sa vitesse. Les Espagnols l'amènent avec eux dans la région vers 1520 ; établissant progressivement une colonie, ils emploient leurs chevaux pour l'équitation de travail avec le bétail.

Ces chevaux sont développés jusqu'à prendre le type qui est le leur de nos jours et continuent, jusqu'en 1930, à être utilisés par les cow-boys de Floride, connus sous le nom de « crackers ». Ils commencent dès lors à être remplacés par des Quarter horses américains, nécessaires au travail avec du gros bétail, importé en Floride depuis le Dust Bowl. Le nombre d'animaux diminue fortement. Grâce aux efforts de plusieurs familles d'éleveurs et du gouvernement de Floride, la race est sauvée de l'extinction. Les effectifs restant sont très faibles et l'American Livestock Breeds Conservancy et l'Equus Survival Trust considèrent la race comme en danger critique.

Vendredi 4 octobre 2019

Super Mario Galaxy 2 (スーパーマリオギャラクシー2, Sūpā Mario Gyarakushī Tsū?) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Nintendo EAD Tokyo et édité par Nintendo sur Wii. Il a été dévoilé à l'E3 2009 et constitue la suite de Super Mario Galaxy. Il est sorti le 23 mai 2010 en Amérique du Nord, le 27 mai 2010 au Japon, le 11 juin 2010 en Europe et le 1er juillet 2010 en Australie. C'est le quatrième jeu de plates-formes en trois dimensions dans la série principale des Super Mario, après Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy.

L'histoire suit Mario dans sa poursuite dans l'espace de Bowser, qui a capturé la princesse Peach et pris le contrôle de l'Univers grâce à des étoiles. Mario devra donc voyager dans différentes galaxies pour retrouver ces étoiles, puis aller au centre de l'Univers afin de sauver la princesse.

Le jeu ne devait être au départ qu'une simple amélioration de Super Mario Galaxy, avec peu de modifications et un temps de développement estimé à un an. Cependant, il a plus tard été décidé que ce serait une suite à part entière et le développement a finalement duré deux ans et demi. Par rapport au premier épisode ont été ajoutés des environnements dynamiques, de nouveaux power-ups et surtout la possibilité de monter Yoshi.

À sa sortie, Super Mario Galaxy 2 a été très largement acclamé par les critiques, et il a été classé comme l'un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps par des sites compilateurs de notes comme GameRankings et Metacritic. Il est en outre l'une des meilleures ventes de la Wii, avec 7,67 millions d'exemplaires vendus dans le monde en 2015.

Samedi 5 octobre 2019

La Prost AP03 au musée Peugeot de Sochaux.

La Prost AP03 est une monoplace de Formule 1, conçue par les ingénieurs Alan Jenkins et Loïc Bigois, engagée par l'écurie française Prost Grand Prix en championnat du monde de Formule 1 2000. Pilotée par le Français Jean Alesi, qui a disputé ses deux précédentes saisons chez Sauber et l'Allemand Nick Heidfeld, champion 1999 du championnat intercontinental de Formule 3000, elle a eu comme pilote essayeur le Français Stéphane Sarrazin, lequel avait auparavant disputé un Grand Prix en 1999 au sein de la Scuderia Minardi.

Présentée le 1er février 2000 sur le circuit de Catalogne en Espagne, la Prost AP03, composée de près de 3 000 nouvelles pièces, était porteuse d'espoir pour l'écurie d'Alain Prost qui se donnait alors pour objectif de terminer la saison à la cinquième place du championnat des constructeurs.

Seulement, la Prost AP03 se révèle être une monoplace lente et peu fiable qui ne rallie l'arrivée qu'à douze reprises sur trente-quatre engagements, principalement en raison du moteur Peugeot A20 qui essuie cinquante-trois casses sur toute la saison. Une crise entre le motoriste français et l'écurie se profile alors, mettant fin à une collaboration de trois ans. Prost Grand Prix connaît en parallèle une crise budgétaire, obligeant Alain Prost à rechercher d'éventuels repreneurs pour son écurie.

À la fin de la saison, l'écurie Prost Grand Prix termine onzième du championnat des constructeurs, sans avoir marqué de points, signant la plus mauvaise saison de l'histoire de l'équipe.

Dimanche 6 octobre 2019

Vue du mont Garibaldi depuis Black Tusk, au nord, avec une partie du lac Garibaldi et La Table en avant du sommet.

Le mont Garibaldi, en anglais : Mount Garibaldi, nommé d'après l'Italien Giuseppe Garibaldi en 1860, est un volcan endormi situé en Colombie-Britannique, dans le Sud-Ouest du Canada, à environ soixante kilomètres au nord de Vancouver. Le sommet s'élève à 2 678 mètres d'altitude, ce qui en fait le point culminant des chaînons Garibaldi au sein des chaînons du Pacifique, dans la partie méridionale de la chaîne Côtière. Il surplombe le champ volcanique du lac Garibaldi situé au nord, et fait partie de la ceinture volcanique de Garibaldi, à l'extrémité septentrionale de l'arc volcanique des Cascades. Sa dernière éruption date d'environ 10 000 ans et il demeure une menace pour les installations humaines, notamment en raison des séismes et des glissements de terrain qu'il connaît. Malgré un climat relativement clément, son versant oriental surplombe un champ de glace, le névé Garibaldi. Protégés au sein du parc provincial Garibaldi et visibles depuis la ville de Squamish, le sommet et ses environs constituent une destination prisée des adeptes de nature, de randonnée pédestre et de ski de montagne.

Lundi 7 octobre 2019

Le château de Bad Hombourg, résidence d'été du Kaiser Guillaume II.

La conférence de Hombourg du est un conseil de la couronne impériale allemande convoqué à l'initiative de l'empereur Guillaume II. Réunissant des civils et des militaires, cette rencontre doit permettre de définir la politique du Reich impérial en Russie alors que la suspension d'armes entre le gouvernement russe issu de la Révolution d'Octobre et les puissances centrales, conclue le 15 décembre 1917, est sur le point d'expirer.

Mardi 8 octobre 2019

Anna Oxa et Fausto Leali remportent le festival de Sanremo 1989.

La chanson italienne désigne un ensemble de genres de compositions musicales dont la plus ancienne chanson dont on trouve des traces est La donna lombarda, une composition que l'historien Costantino Nigra a daté au Ve siècle. Depuis, on retrouve tout au long de l'histoire des danses et des compositions qui sont à l'origine des chansons populaires.

L'Italie a maintenu pendant de nombreuses années une séparation nette entre les compositions dérivées de musiques dites culturelles (romances ou opérettes) et les chansons populaires en langues régionales. Les traditions musicales locales ont eu du mal à dépasser leurs frontières territoriales, à l'exception du chant napolitain et, dans une moindre mesure, du chant romain et milanais.

Le développement des premières techniques d'enregistrement et la diffusion des cafés-concerts ont influencé la circulation de la musique au tournant du siècle. Des événements tels que l'émigration de masse, les guerres coloniales et la Première Guerre mondiale apportent de nouveaux thèmes pour les chansons. Pendant l’entre-deux-guerres, les influences américaines se répercutèrent sur la scène musicale italienne qui, entre-temps, trouve son public à la radio. Sous le fascisme, les chansons populaires font l'objet de censure pour certaines et de propagande pour d'autres. Parallèlement, l’émergence du film sonore et celle des orchestres de radio et des grands groupes d'éditeurs ouvrent de nouveaux canaux pour la distribution de la musique.

La renaissance du marché de la musique italienne après la Seconde Guerre mondiale a lieu en 1951 avec la première édition du festival de Sanremo, qui joue un rôle dans le développement de la musique populaire italienne. Après la victoire en 1958 de Domenico Modugno avec Nel blu dipinto di blu, le festival rompt progressivement avec la tradition. Les années 1960 voient naître de nouveaux styles, de nouveaux concours musicaux et un grand nombre de nouvelles « stars ». Après les turbulences politiques et musicales des années 1970, la musique pop moderne s'impose dans les années 1980. De plus, l'éphémère Italo disco et les premiers signes avant-coureurs du hip-hop italien font leur apparition à partir des années 1990. Au cours du nouveau millénaire, les émissions de casting concurrencent le festival de Sanremo pour le lancement de nouveaux chanteurs.

L’impact à l’extérieur des frontières de la musique italienne populaire est lié à la couverture médiatique du festival de Sanremo et au Concours Eurovision de la chanson, et au cours des années 1960 au succès des reprises en langues étrangères. Les Italiens émigrés et leurs descendants la propagent dans des cultures étrangères, particulièrement aux États-Unis. L'italo disco et l'italo pop se sont aussi exportés, principalement en Europe de l'Est et Amérique latine.

Mercredi 9 octobre 2019

Portrait imaginaire de Siward par James Smetham (1861).

Siward (mort en 1055) est un comte anglais de la première moitié du XIe siècle.

Probablement d'origine danoise, Siward commence sa carrière en Angleterre sous le règne de Knut le Grand. Il gouverne au nom du roi le sud de la Northumbrie, autour de la ville d'York, à partir de 1033 au plus tard. En 1041, il unifie toute la Northumbrie après l'assassinat du comte de Bamburgh Eadulf, qui tenait la région au nord du Tees. Son mariage avec Ælfflæd, la sœur d'Eadulf, lui permet vraisemblablement d'asseoir son autorité sur la région. Il étend par la suite son emprise sur les comtés anglais du Northamptonshire et du Huntingdonshire, dans les Midlands, et reprend peut-être aussi le Cumbria au royaume de Strathclyde.

Siward envahit l'Écosse en 1054 et remporte une grande victoire sur le roi Macbeth, qui coûte cependant la vie à son fils aîné Osbeorn. Le comte meurt de dysenterie l'année suivante et est inhumé à l'église Saint-Olave d'York. Son autre fils, Waltheof, devient à son tour comte de Northumbrie après la conquête normande de l'Angleterre.

Plus de cinq siècles après sa mort, la campagne écossaise de Siward apparaît de manière romancée dans le dernier acte de la pièce Macbeth de William Shakespeare.

Jeudi 10 octobre 2019

Armes de la famille.

La famille de Barrau, anciennement Barrau, est une famille subsistante de la noblesse française originaire de la province du Rouergue de nos jours le département de l'Aveyron, en France.

Issue d'un notaire qui vit au XVIe siècle, elle débute ses alliances nobles au cours de ce siècle. Au siècle suivant, Guion de Barrau se donne la qualité de noble et réussit à se faire maintenir en cette qualité après avoir été condamné pour usurpation de noblesse. La fin de l'Ancien Régime est mouvementée, entre une lettre de cachet pour Madame de Barrau et une convocation pour Barrau père et Barrau fils devant le Tribunal révolutionnaire. Après la Révolution française, certains membres sont des notables du département de l'Aveyron. Parmi ces derniers trois sont également historiens, et le plus connu, Hippolyte de Barrau, propose en 1836 la création d'une société savante, toujours existante de nos jours. Enfin, plusieurs défendent les idéaux royalistes du XIXe siècle aux premières décennies du XXe siècle, tels Eugène de Barrau qui soutient le « comte de Chambord » ou Jean de Barrau qui est au service du « duc d'Orléans ».

Vendredi 11 octobre 2019

Couverture de l'édition originale.

David Golder est un roman d'Irène Némirovsky (1903-1942) paru en 1929 et dont le succès l'a révélée comme écrivain.

Issu d'un ghetto de l'Empire russe, le héros éponyme s'est enrichi grâce à son implacabilité dans des spéculations financières parfois douteuses. Il fait faillite alors que des problèmes cardiaques l'obligent à se ménager : à bout de forces, ce n'est pas pour lui-même, ni pour sa femme cupide, mais pour leur fille, frivole et égoïste, qu'il part négocier un contrat pétrolier en Union soviétique, où il rencontre sa fin.

Inspiré à Némirovsky par les milieux parvenus que fréquentent ses parents, ce roman de mœurs contemporain virant au drame existentiel séduit à l'époque pour sa peinture sans concession du monde de l'argent. Des critiques visent en revanche sa représentation des Juifs empreinte de stéréotypes, même si l'auteur affirme s'être fondée sur des observations personnelles loin de toute généralisation antisémite.

La polémique resurgit aux États-Unis dans les années 2000, quand sont redécouverts les livres d'Irène Némirovsky, tombés dans l'oubli après sa mort à Auschwitz : certains journalistes s'appuient en particulier sur les traits physiques et moraux des personnages de David Golder pour faire de la romancière un parangon de la haine de soi juive. Rappelant que ce texte — dont elle regrettait dès 1935 certains passages pouvant paraître antisémites — est antérieur au triomphe du nazisme et à la Shoah, les spécialistes de son œuvre jugent toutefois bien plus subtils ses rapports à la judéité.

Samedi 12 octobre 2019

Bataille de Salamine, dans une illustration du XIXe siècle.

La bataille de Salamine (en grec : Ναυμαχία τῆς Σαλαμῖνος, Naumachia tēs Salaminos) voit l'alliance des cités-États grecques, dirigée par Thémistocle, affronter l'Empire perse, mené par Xerxès Ier. Cette bataille navale se déroule en 480 av. J.-C. dans le détroit entre le continent et l'île de Salamine, située dans le golfe Saronique près d'Athènes. La victoire inespérée des Grecs, largement surpassés en nombre, est le point culminant de la seconde invasion perse.

Dans le but de bloquer l'immense infanterie perse, une armée de soldats grecs, sous contrôle spartiate, bloque le défilé des Thermopyles, alors que la flotte grecque, menée par les navires athéniens, engage le combat contre les Perses près du détroit de l'Artémision. L'arrière-garde de l'infanterie grecque est détruite à la bataille des Thermopyles et la marine grecque ne peut arracher une victoire aux Perses lors de la bataille de l'Artémision. Ces deux évènements permettent aux Perses de conquérir la Phocée, la Béotie, l'Attique et l'Eubée. Entretemps, les alliés grecs se préparent à défendre l'isthme de Corinthe et la flotte grecque se retire près de l'île de Salamine.

Même s'ils sont largement surpassés en nombre, Thémistocle persuade les alliés grecs de s'engager dans une bataille décisive, espérant que la victoire grecque empêchera les Perses d'envahir le Péloponnèse. Le roi Xerxes Ier recherche aussi une bataille décisive. À la suite d'un subterfuge des Alliés, la flotte perse entre dans le détroit de Salamine. Elle y est tellement à l'étroit qu'elle ne peut plus manœuvrer efficacement et sa supériorité numérique n'est plus un avantage. La flotte grecque forme alors une ligne et détruit un nombre élevé de navires perses. Cette victoire, combinée à celles de Platées et du cap Mycale, diminue considérablement les forces armées perses dans la région. Par la suite, les Grecs entreprennent de les repousser, avec succès, vers l'Asie pendant les trente années suivantes. Selon plusieurs historiens, une victoire perse aurait durablement paralysé le développement de la Grèce antique et, par extension, empêché l'éclosion de la culture occidentale.

Dimanche 13 octobre 2019

Flux de réfugiés fuyant les combats de Kisangani.

La bataille de Kisangani se déroule en pendant la première guerre du Congo. Les rebelles de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), soutenus par le Front patriotique rwandais, prennent la ville défendue par les forces armées zaïroises (FAZ), fidèles au président Mobutu Sese Seko.

Avant la bataille même, l'aviation, les mercenaires serbes et les miliciens rwandais hutu ne suffisent pas à combler le manque de combativité des FAZ. Après quelques timides offensives zaïroises en , les rebelles commandés par James Kabarebe arrivent aux alentours de la ville de Kisangani. Entre le et le , la progression de l'AFDL est bloquée, les deux camps subissant des pertes. Le 14, l'assaut général des rebelles met en fuite les cadres et les soldats mobutistes, ces derniers pillant la région au fur et à mesure de leur repli. Plusieurs centaines de réfugiés rwandais hutu sont tués par les rebelles au cours des semaines qui suivent.

La bataille marque la défaite inéluctable des FAZ face aux troupes de Laurent Désiré Kabila, qui prend Kinshasa en .

Lundi 14 octobre 2019

Chœur et transept de l'abbatiale Saint-Sauveur.

L'abbatiale Saint-Sauveur est une église catholique à Redon en France. Située au nord de l'ancienne abbaye Saint-Sauveur de Redon, elle en était l'église abbatiale jusqu'en . À cette date, l'abbaye est supprimée ; l'église est ensuite affectée à la paroisse, tandis que les bâtiments conventuels deviennent un lycée.

La construction a commencé au XIe siècle. Il subsiste de cette époque la nef romane, amputée de ses cinq premières travées à la suite d'un incendie en . Le transept, construit au XIIe siècle, est particulièrement remarquable : sa croisée s'inspire de constructions contemporaines du sud-ouest de la France ; le chevet date quant à lui du dernier tiers du XIIIe siècle. Il s'inscrit dans la lignée des constructions très unifiées et rigoureuses de l'architecture gothique rayonnante de l'Île-de-France. Enfin, le clocher est issu d'une campagne de construction postérieure à celle du chevet, et qui visait à créer une façade monumentale. Ce projet étant resté inachevé, il n'en reste que le clocher, qui a été séparé de l'église lors de l'incendie de . À cet ensemble a été ajoutée, sur le flanc nord du chevet, une chapelle construite vers le milieu du XVe siècle pour le duc François Ier de Bretagne.

L'église est classée au titre des monuments historiques par la liste de 1862 ; le clocher est classé à son tour en .

L'église abrite plusieurs objets protégés au titre des monuments historiques, notamment le tombeau du duc François Ier de Bretagne, ainsi qu'un retable monumental baroque dans le chœur, autour du maître-autel. Elle dispose de deux orgues, le grand-orgue et l'orgue de chœur.

Mardi 15 octobre 2019

Christopher Kraft en 1979.

Christopher Columbus Kraft, Jr., dit Chris Kraft, né le à Phoebus et mort le à Houston, est un ingénieur et responsable de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Il joue un rôle important dans la gestion du centre de contrôle de mission de la NASA.

Après ses études à l'Institut polytechnique et université d'État de Virginie en 1944, Christopher Kraft est embauché par le National Advisory Committee for Aeronautics (Naca), le prédécesseur de la NASA. Il travaille pendant plus d'une décennie dans la recherche aéronautique avant de rejoindre en 1958 le groupe de travail sur l'espace, une petite équipe chargée d'envoyer le premier Américain dans l'espace. Affecté à la division des opérations de vol, Kraft devient directeur de vol de la NASA. Il est en service au cours de missions historiques comme celles du premier Américain dans l'espace (Mercury-Redstone 3), du premier vol orbital américain (Mercury-Atlas 6) et de la première sortie extravéhiculaire (Gemini 4).

Au début du programme Apollo, Christopher Kraft prend sa retraite comme directeur de vol pour se concentrer sur la gestion et la planification des missions. En 1972, il devient directeur de ce qui deviendra le centre spatial Lyndon B. Johnson, en suivant les traces de son mentor Robert Gilruth. Il occupe le poste jusqu'à sa retraite de la NASA en 1982. Pendant celle-ci, Christopher Kraft est consultant pour de nombreuses entreprises dont IBM et Rockwell International et il publie une autobiographie intitulée Flight: My Life in Mission Control (2001).

Plus que toute autre personne, Christopher Kraft est responsable de la formation de l'organisation du centre de contrôle de mission de la NASA. Le centre de contrôle de mission du centre spatial Lyndon B. Johnson de Houston — le centre de contrôle de mission Christopher C. Kraft Jr. — est baptisé en son honneur le .

Mercredi 16 octobre 2019

Militants autistes de la neurodiversité demandant l'acceptation des personnes autistes pendant la Freedom drive, à Bruxelles, le 2 octobre 2019.

L'exclusion des personnes autistes (parfois désignée par le néologisme d'autismophobie) appartient au principe d'exclusion sociale d'individus jugés indésirables par une population majoritaire. Les personnes ayant des troubles du spectre de l'autisme (TSA) étaient fortement exclues jusqu'au début du XXe siècle. Quarante-deux patients autistes du seul docteur Hans Asperger sont exterminés sous le régime nazi, en vertu de principes eugénistes, en parallèle de l'Aktion T4. Les politiques publiques et les découvertes scientifiques permettent d'améliorer les interventions pour compenser le handicap et la qualité de vie depuis la seconde moitié du XXe siècle. L'ONU a affirmé les droits des personnes autistes à vivre parmi la société sans être discriminées, en 2005 et 2008. Des politiques de désinstitutionnalisation, d'intégration, puis d'évolution vers une société inclusive sont menées dans différents pays. Les pays scandinaves et anglo-saxons sont réputés les plus avancés. En 2015, le Conseil des droits de l'homme constate la persistance de violations des droits humains fondamentaux des personnes autistes dans de nombreux pays, tant en Europe, notamment en France et en Grèce, que sur le continent africain. Parallèlement, des tests de dépistage prénatal de l'autisme sont en développement.

L'accès aux services de base, notamment à l'éducation, peut être difficile, sinon impossible, en raison de préjugés liés au handicap social, et de particularités comme l'hypersensibilité sensorielle. Les situations de dépendance et les internements en hôpital psychiatrique qui en résultent entraînent des coûts financiers importants, et des négations de droits humains, incluant l'utilisation de médicaments et de systèmes de contention sans consentement. Les jeunes autistes qui accèdent à l'éducation subissent souvent du harcèlement scolaire et des insultes. Des cas d'infanticides d'autistes dits « sévères » sont documentés. Les personnes autistes sont vulnérables aux agressions sexuelles, et les femmes subissent un risque de placement abusif de leurs enfants lorsqu'elles deviennent mères. L'accès à l'emploi est rare, les compétences professionnelles des adultes autistes étant fréquemment sous-estimées. Avec un fort taux d'échec à l'entretien d'embauche, leur taux de chômage atteint 75 à 90 % en Europe. Cet ensemble de difficultés entraîne des suicides, de fréquentes angoisses et des dépressions, et donc une augmentation de la mortalité des personnes autistes. Elles pourraient être alimentées par des représentations stéréotypées de l'autisme, bien que le lien soit difficile à établir.

Certaines entreprises pratiquent une discrimination positive en faveur de l'emploi, notamment dans l'informatique. Le mouvement pour les droits des personnes autistes cherche à apporter des solutions pour réduire cette exclusion sociale, par la diffusion d'une philosophie de l'appartenance et la demande d'un changement de regard extérieur sur l'autisme, afin de mettre fin au rejet de la différence.

Jeudi 17 octobre 2019

Les bâtiments du quartier de Watts en feu pendant les émeutes.

Les émeutes de Watts (ou rébellion de Watts) ont lieu du au dans le quartier majoritairement noir de Watts à Los Angeles, à la suite d'une altercation entre trois membres d'une famille afro-américaine et des policiers blancs.

Particulièrement violentes, et marquées par le slogan « burn baby burn » (« brûle, bébé, brûle »), les émeutes entraînent l'intervention de l'armée qui impose un couvre-feu. Alors que les violences restent confinées au quartier de Watts, où de nombreux bâtiments et véhicules sont incendiés, en majorité des commerces tenus par des personnes blanches ainsi que des voitures de luxe, le chef de la police William H. Parker applique une politique d'arrestation de masse.

Après six jours de violences, on relève 34 morts dont 23 civils tués par les forces de l'ordre. À ce bilan s'ajoutent 1 032 blessés déclarés et 3 438 arrestations. 977 bâtiments sont détruits ou endommagés. Les dommages matériels sont estimés à 40 millions de dollars (322 millions de dollars en 2019).

Au cours des années qui suivent, d'autres grandes villes des États-Unis sont le théâtre de violences urbaines dont les tensions raciales sont généralement le détonateur, en particulier lors du long et chaud été 1967. Les émeutes de Watts sont les plus graves survenues à Los Angeles jusqu'à celles de 1992.

Vendredi 18 octobre 2019

Hello Sanctos monté par Scott Brash au CHIO d'Aix-la-Chapelle en mai 2015.

Hello Sanctos (né Sanctos van het Gravenhof le ) est un cheval hongre bai issu du stud-book sBs, concourant en saut d'obstacles. Ses débuts sont difficiles, ce poulain né en Belgique flamande n'étant pas détecté par son éleveur Willy Taets, ni par les cavaliers et investisseurs internationaux, jusqu'à être monté par Peter Wylde, qui le revend en Ukraine à l'âge de 8 ans. Il est remarqué par Lord Kirkham et Lord Harris, deux mécènes à la recherche d'une monture performante pour le cavalier écossais Scott Brash. Avec Brash, Hello Sanctos remporte une médaille d'or par équipes aux Jeux olympiques de Londres en 2012, deux fois le Global Champions Tour, et deux médailles aux championnats d'Europe de 2013. Il devient en 2014 et 2015 le meilleur cheval au monde de sa discipline et le plus lucratif, restant le seul cheval au monde à avoir réussi le Grand Chelem de saut d'obstacles ces mêmes années. Blessé en fin de saison 2015, il ne retrouve plus son meilleur niveau.

Hello Sanctos est réputé pour sa grande intelligence. Fils de l'étalon Quasimodo van de Molendreef, il a pour ancêtres les étalons Nabab de Rêve et Heartbreaker, comptant parmi sa lignée une moitié d'origines génétiques françaises. Le sculpteur Kevin Paxton a créé une statue le représentant avec son cavalier à Peebles, en hommage pour la médaille d'or obtenue aux Jeux olympiques.

Samedi 19 octobre 2019

Détail d'une gravure montrant l'église Saint-François-Majeur en 1640.

L'église Saint-François-Majeur (en italien : Chiesa di San Francesco Grande) est une ancienne église de Milan construite au IVe siècle et démolie en 1806. Elle s'appelle initialement basilica di San Nabore du nom du saint dont elle abrite la dépouille, puis, à partir du XIIIe siècle, le monastère franciscain attenant prenant possession du monument, elle tire son nouveau nom de François d'Assise, fondateur de l'ordre.

L'église adopte avant la fin du XVIIe siècle un plan rectangulaire. Elle déploie d'abord, dans la partie correspondant à la basilique de San Nabore, une architecture mêlant art roman lombard et style gothique à laquelle s'ajoute une partie plus grande due aux franciscains. Par la suite, l'église continue de s'agrandir par la création de nombreuses chapelles dues à de riches donateurs qui obtiennent en échange le droit de s'y faire inhumer au sein de sépulcres créés par des artistes de renom. Après une première destruction à la fin du XVIIe siècle et une réédification une dizaine d'années plus tard, en 1697, le style architectural de l'église devient baroque mais son plan demeure très proche de celui du bâtiment initial, quoique perdant de l'emprise au sol.

L'église Saint-François-Majeur est connue pour avoir abrité de nombreuses œuvres d'artistes de renom comme Bernardino Zenale ou Bramante. L'œuvre la plus célèbre est La Vierge aux rochers de Léonard de Vinci, qui constitue le panneau central d'un retable au sein d'une chapelle dédiée à l'Immaculée Conception.

Bâtiment désaffecté par décision de la République cisalpine en 1798, elle est définitivement détruite pour cause de vétusté en 1806. Il s'agissait jusqu'alors de la deuxième église de la ville en termes de taille, après la cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge — c'est-à-dire le Dôme de Milan.

Dimanche 20 octobre 2019

Façade orientale.

Le château de Candé est un édifice de style Louis XII, situé sur la commune de Monts, en Indre-et-Loire, à 10 km au sud-sud-ouest de Tours sur les bords de l'Indre, au cœur d'un domaine de 260 hectares.

Un manoir Renaissance construit à l'initiative de François Briçonnet, maire de Tours en 1499-1500, remplace très certainement une maison forte médiévale dans un lieu appelé Condatum au Xe siècle. Le château est agrandi dans la seconde moitié du XIXe siècle par le riche planteur de canne à sucre anglo-espagnol Santiago Drake del Castillo et son fils Jacques. Ceux-ci s'attachent également à faire vivre tout le domaine (développement de l'exploitation agricole et forestière, construction de bâtiments annexes). Le domaine de Candé est racheté en 1927 par l'homme d'affaires Charles Bedaux. C'est à Candé qu'est célébré le le « mariage du siècle » entre le duc de Windsor et Wallis Simpson. Depuis 1974, le château et son parc sont la propriété du conseil départemental d'Indre-et-Loire qui les a reçus de l'État, héritier à la mort de la veuve de Charles Bedaux, survenue en 1972.

Le château et son domaine sont ouverts au public depuis 2000 ; ils accueillent aussi, régulièrement, des événements culturels.

Lundi 21 octobre 2019

Nicolas Flamel sous les traits d'un alchimiste dans le portrait romantique de la Galerie historique des Célébrités populaires (1840).

Nicolas Flamel (vers 1330 ou 1340, peut-être à Pontoise – 22 mars 1418 à Paris), est un bourgeois parisien du XIVe siècle, écrivain public, copiste et libraire-juré.

Sa carrière prospère, son mariage avec Pernelle, une veuve ayant du bien, et ses spéculations immobilières lui assurèrent une fortune confortable, qu'il consacra, à la fin de sa vie, à des fondations et constructions pieuses. Cette fortune, que la rumeur amplifia, est à l'origine du mythe qui fit de lui un alchimiste ayant réussi dans la quête de la pierre philosophale permettant de transmuter les métaux en or. À cause de cette réputation, plusieurs traités alchimiques lui furent attribués, de la fin du XVe siècle au XVIIe siècle, le plus célèbre étant Le Livre des figures hiéroglyphiques paru en 1612. Ainsi, « le plus populaire des alchimistes français ne fit jamais d'alchimie ».

Mardi 22 octobre 2019

L'île sur une carte de 1890.

Carabane, également appelé Karabane, est à la fois une île et un village situés à l'extrême sud-ouest du Sénégal, dans l'embouchure du fleuve Casamance. Site paradisiaque, doté d'un climat agréable et d'une luxuriante végétation, c'est aussi du point de vue historique le premier comptoir colonial français en Casamance. Dans un environnement maritime et fluvial propice à l'exploitation halieutique, l'île vit pourtant au rythme du calendrier rizicole, car les Diolas, majoritaires à Karabane, sont avant tout des terriens : on a pu parler de véritable « civilisation du riz » en Basse-Casamance. En complément – tant alimentaire qu'économique –, ils pratiquent aussi la pêche artisanale et la collecte de crustacés, mais les pêcheurs professionnels viennent surtout d'autres régions.

Associant d'indéniables atouts naturels et culturels, l'île aurait pu devenir une sorte de « Gorée de la Casamance », mais de multiples difficultés ont jusqu'ici freiné cette ambition. Karabane n'a pas rallié le réseau prometteur des campements villageois – nouvelle forme de tourisme rural intégré – aménagés dans la région au cours des années 1970. Les troubles politiques qui ont meurtri la Casamance au cours des décennies suivantes ont porté un coup sévère à un tourisme en plein développement. Enfin, en 2002, le naufrage du Joola, qui assurait la liaison Dakar-Ziguinchor en faisant escale à Karabane, a scellé l'enclavement de l'île pour plusieurs années. Jusqu'en 2014, dans l'attente de nouvelles infrastructures, travailleurs, étudiants et touristes ne peuvent plus compter que sur les pirogues pour quitter ou rejoindre le village. Depuis 2014, la liaison est rétablie depuis Dakar et Zinguinchor ; trois bateaux y accèdent régulièrement.

Mercredi 23 octobre 2019

Au milieu d'une cérémonie militaire, Alfred Dreyfus se tient droit en uniforme vierge de tout insigne. Ses insignes et son fourreau sont à ses pieds, et en face de lui, un adjudant est en train de casser son sabre en deux sur son genou.

L'affaire Dreyfus est un conflit social et politique majeur de la Troisième République survenu à la fin du XIXe siècle, autour de l'accusation de trahison faite au capitaine Alfred Dreyfus qui a finalement été innocenté. Elle a bouleversé la société française pendant douze ans, de 1894 à 1906, la divisant profondément et durablement en deux camps opposés, les « dreyfusards » partisans de l'innocence de Dreyfus, et les « antidreyfusards » partisans de sa culpabilité.

La condamnation fin 1894 du capitaine Dreyfus — pour avoir prétendument livré des documents secrets français à l'Empire allemand — était une erreur voire un complot judiciaire sur fond d'espionnage, dans un contexte social particulièrement propice à l'antisémitisme et à la haine de l'Empire allemand à la suite de son annexion de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine en 1871. L'affaire rencontra au départ un écho limité, avant qu'en 1898 l'acquittement du véritable coupable et la publication d'un pamphlet dreyfusard par Émile Zola, J'accuse…! ne provoquent une succession de crises politiques et sociales. À son paroxysme en 1899, l'affaire révéla les clivages de la France de la Troisième République, où l'opposition entre les camps dreyfusard et antidreyfusard suscita de très violentes polémiques nationalistes et antisémites, diffusées par une presse influente. Elle s'acheva en 1906, par un arrêt de la Cour de cassation qui innocenta et réhabilita définitivement Dreyfus.

Cette affaire est souvent considérée comme le symbole moderne et universel de l'iniquité au nom de la raison d'État, et reste l'un des exemples les plus marquants d'une erreur judiciaire difficilement réparée, avec un rôle majeur joué par la presse et l'opinion publique.

Jeudi 24 octobre 2019

Image aérienne de Fais.

Fais est un atoll surélevé situé approximativement à 87 kilomètres à l'est d'Ulithi et 251 km au nord-est de Yap, dans les îles Carolines dans l'océan Pacifique. Il appartient aux îles extérieures de Yap. Du point de vue administratif, c'est une municipalité de l'État de Yap, dans les États fédérés de Micronésie.

De forme oblongue, Fais a une superficie de 2,8 km2 et une altitude maximale de 20 m. Le climat y est de type équatorial, chaud, modérément humide et pluvieux tout au long de l'année. Des périodes de sécheresse peuvent toutefois s'étendre sur plusieurs mois. Elle est régulièrement affectée par des cyclones. L'île possède une flore et une faune diversifiées, notamment des insectes et des oiseaux ; les seuls mammifères que sont les rats, les chiens et les cochons, ont été introduits par l'Homme.

Les premiers humains abordent Fais au cours des IIe – IVe siècles d'après des sondages archéologiques. Les objets recouverts illustrent des échanges avec les îles Yap, lesquelles ont pu servir d'intermédiaires dans la transmission de céramiques et de parures en provenance des Palaos, des îles Salomon et des îles Marshall. Les Européens établissent les premiers contacts avec les insulaires dans la première moitié du XVIe siècle. Fais et le reste des îles Carolines passent sous domination espagnole jusqu'en 1885, puis sont intégrées à la Nouvelle-Guinée allemande. En 1914, l'empire du Japon prend possession de la région, occupation régularisée dans le cadre du mandat des îles du Pacifique créé en 1919. Entre 1937 et 1944, les Japonais exploitent du phosphate au centre de l'île. Les forces armées américaines investissent l'île le et à partir de 1947, les États-Unis administrent la région de Micronésie en tant que territoire sous tutelle des îles du Pacifique. Les États fédérés de Micronésie accèdent à l'indépendance en 1986.

La population actuelle parle l'ulithi. La religion pratiquée est le christianisme mais une croyance aux esprits des ancêtres perdure. La population dispose d'une école primaire, d'un dispensaire et de quelques biens électroniques. L'alimentation est fondée sur la pêche (poissons de lagon et de récifs, requin, tortue) et une agriculture traditionnelle de subsistance (patate douce, manioc, aracées, fruits de l'arbre à pain, figue bossue, nonoetc.), très peu de nourriture importée étant consommée. La qualité du tabac produit à Fais est reconnue par la population voisine d'Ulithi. Le territoire de l'île est traditionnellement organisé en un complexe système de parcelles réparties entre les différentes familles. Les zones de pêches sont quant à elles différenciées par deux systèmes géographiques non écrits. L'eau potable est préférentiellement fournie par les noix de coco, l'eau de pluie servant pour l'agriculture. Les puits qui ont été creusés ne sont pas utilisés.

Le tissage du machi, un tissu de fibres végétales teintées aux motifs recherchés, un aspect important de l'identité féminine, a été relancé au début des années 2000 avec la création d'une école spécifique. Ce tissu possédait et possède encore un rôle symbolique très important : il permettait entre autres d'être pardonné d'avoir provoqué une mort accidentelle, jouait un rôle important lors de la cérémonie d'investiture d'un nouveau chef et constituait un cadeau de choix dans le cadre du Sawei, un système de relations hiérarchiques entre les îles Yap et les îles extérieures de Yap.

Les familles sont agnatiques et patrilocales et l'adoption d'enfants est couramment pratiquée pour des raisons sociales, politiques et économiques. Les habitants de Fais sont connus avec ceux de l'atoll d'Ulithi pour offrir un des meilleurs systèmes de soins palliatifs traditionnels au monde.

Vendredi 25 octobre 2019

Logo original du premier film.

La Planète des singes (Planet of the Apes) est une franchise multimédia de science-fiction composée de films, de livres, de séries télévisées et de bandes dessinées qui présente des humains et des singes intelligents qui s’affrontent pour dominer la Terre. La franchise est basée sur le roman La Planète des singes écrit en 1963 par le Français Pierre Boulle et traduit en anglais la même année sous le titre Planet of the Apes aux États-Unis et en 1964 sous le titre Monkey Planet au Royaume-Uni. Son adaptation cinématographique de 1968, La Planète des singes est un succès critique et commercial qui engendre des suites et des produits dérivés. Arthur P. Jacobs produit les cinq premiers films par le biais de sa société de production APJAC pour le studio 20th Century Fox. Après sa mort en 1973, la Fox prend le contrôle de la franchise.

Quatre films suivent le film original de 1970 à 1973 : Le Secret de la planète des singes, Les Évadés de la planète des singes, La Conquête de la planète des singes et La Bataille de la planète des singes. Même s'ils ne remportent pas la même adhésion que le premier film, ils sont également des succès commerciaux qui poussent la Fox à lancer deux séries télévisées dérivées en 1974 et 1975. Le studio de production pense dès 1988 à refaire un film mais ne parvient pas à concrétiser le projet avant 2001 avec la sortie du film La Planète des singes de Tim Burton. Une nouvelle série de films voit ensuite le jour en 2011 avec La Planète des singes : Les Origines puis La Planète des singes : L'Affrontement en 2014 et La Planète des singes : Suprématie en 2017.

L'ensemble des films totalise plus de deux milliards de dollars américains au box-office mondial, pour un budget estimé à moins de six cent millions de dollars. En plus des films et des séries, la franchise se développe à travers des jeux vidéo, des jouets et des bandes dessinées.

La franchise retient notamment l'attention des critiques de cinéma pour avoir abordé le racisme. Des analyses mettent également en valeur son traitement des thèmes de la guerre froide et des droits des animaux. De par son succès, la franchise a eu une influence sur la culture populaire de la seconde moitié du XXe siècle.

Samedi 26 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Dimanche 27 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Lundi 28 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Mardi 29 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Mercredi 30 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Jeudi 31 octobre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.